L’année 2020 avait déjà été révélatrice de nombreuses failles de cybersécurité, notamment à cause de la généralisation du télétravail au sein des entreprises due au Covid-19. En 2021, cette menace s’est encore plus accentuée et le nombre d’attaques a explosé à cause de cybercriminels de plus en plus compétents.

Ce phénomène n’épargne personne, les particuliers, oraganisations et entreprises, et en particulier les PME qui sont en première ligne dû à des moyens moins importants pour gérer leurs infrastructures.

L’ANSSI a notamment dévoilé que 11 % des cibles de cyberattaques sont des hôpitaux et 20 % des collectivités territoriales, le reste étant essentiellement des entreprises.

Les chiffres clés de la cybersécurité à connaître

Ce chiffre est dû a des entreprises qui étaient mal protégées contre les cyberattaques ainsi que par la généralisation du travail, chose à laquelle les sociétés pouvaient être mal préparées.

Le « phishing » ou « hameçonnage » consiste à duper un internaute en usurpant l’identité d’une entité de confiance (comme les finances publiques par exemple), afin de récupérer des informations sensibles (données personnelles, coordonnées bancaires, mots de passe).

Bien sensibiliser ses collaborateurs est donc primordial pour se prémunir contre ces menaces.

Le coût estimé à 2025 est de 10500 milliards $

À titre de comparaison, les dépenses de sécurisation de l’information étaient de 86,4 milliards $ en 2017.

L’utilisation d’un VPN afin d’accéder au réseau de votre société à distance peut donc se révéler indispensable.

Il est important de ne négliger aucun point de faille potentiel.

Des chiffres qui tendent à augmenter au fil du temps …

… Et qui entraînent des préjudices importants pour toutes les entreprises touchées.

Les cybercriminels profitent des failles crées par les télétravailleurs pour récolter plus facilement de la donnée.

Comment se prémunir contre la cybermenace ?

Comme vous l’aurez compris, se protéger des cyberattaques est à la fois une nécessité pour assurer sa sécurité. Cependant, de leur côté, les attaquants sont de mieux en mieux préparés et développent toujours plus de moyens pour attaquer leurs cibles.

Voici quelques moyens pour se protéger :

  • $Utiliser un VPN
  • $Chiffrer ses données
  • $Utiliser un antivirus
  • $Utiliser un pare-feu
  • $Généraliser l'authentification à 2 facteurs

Pour plus d’actualité Straton IT

Retour d'expérience MEL - Corrium
Les Echos - Straton IT